Thérapie extracorporelle par ondes de choc : un traitement viable du tennis elbow ?

0
329
p1
Thérapie extracorporelle par ondes de choc

L’épicondylite latérale, plus connue sous le nom de ‘tennis elbow’, est une blessure persistante caractérisée par l’inflammation et la dégénérescence du tendon de la partie extérieure du coude. Elle est causée par la sur-sollicitation du tendon, et comme son nom l’indique, jouer au tennis peut être la cause du problème. Cela étant, toute activité nécessitant un mouvement répété du poignet et du coude peut augmenter le risque de développer l’épicondylite latérale. Malheureusement, de nombreux traitements actuels du tennis elbow sont pas efficace à 100% et les patients peuvent ressentir des douleurs pendant de longues périodes. Les cliniciens ont récemment exploré une nouvelle option de traitement connue sous le nom de ‘thérapie extracorporelle par ondes de choc’, un traitement alternatif potentiel du tennis elbow.

Le traitement est-il efficace contre le tennis elbow ?

Un groupe de chercheurs d’Iran a récemment publié une étude clinique détaillant les effets à court terme de la thérapie. Les détails et les résultats de l’étude sont les suivants :

40 patients (28 femmes et 12 hommes) âgés de 20 à 60 ans souffrant du tennis elbow ont participé à l’étude. Aucun de ces patients n’ont reçu de traitement en dehors d’antidouleurs. La durée moyenne de la pathologie chez les patients ayant participé à l’étude était de 6.5 à 8 mois. Chaque patient a reçu 2000 impulsions par jour pendant une semaine. 60 jours après le traitement, le score de douleur a été réduit de plus de 50%. De plus, le score de fonction moyen des patients a triplé par rapport aux données relatives au début de l’étude. La consommation d’antidouleurs a, pour ces patients, diminué de près de 70% 60 jours après le traitement. Les chercheurs ont donc conclu que la thérapie peut faciliter la vie quotidienne des personnes souffrant du tennis elbow.

Cette étude est synonyme d’espoir pour les patients touchés par la pathologie; un traitement non-invasif viable pour la plupart des gens. Des études à plus grande échelle sont nécessaires pour apporter des preuves solides de l’efficacité de la thérapie, toutefois, celle-ci suggère un fort potentiel de soulagement de la douleur.