Comme son nom l’indique, la fonction principale d’un complément alimentaire est de compléter une alimentation insuffisante.

Dans certains cas, il peut être utilisé pour diverses fins. Si vous désirez connaître les détails de ses rôles, lisez cet article jusqu’à la fin. Vous découvrirez encore pour qui il est réellement destiné.

https://cdn.pixabay.com/photo/2018/01/27/19/23/pills-3111994_960_720.jpg

Notion de complément alimentaire

Afin d’avoir une notion complète de ce qu’est un complément alimentaire, il faut commencer par comprendre :

  • Sa définition
  • Sa composition

Sa définition

Un complément alimentaire est un produit, qui, dans la forme, est semblable à un médicament. Comme ce dernier, il peut se présenter sous forme de :

  • Ampoule
  • Gélule
  • Sachet
  • Sirop

Sa composition

C’est de par sa composition que le complément alimentaire diffère du médicament. Si celui-ci contient en général des substances pharmacologiques, il renferme des composants alimentaires.

Concrètement, ceux-ci peuvent désigner :

  • Les compléments de vitamines

Ils peuvent contenir des vitamines A, B, C, D ou E.

  • Les compléments de minéraux

Ils concernent les oligo-éléments et les sels minéraux : le zinc, le calcium, le sélénium, le magnésium ou le fer.

  • Les compléments de phytothérapie

Ils désignent des produits destinés à des traitements thérapeutiques (dépression, anxiété, etc.). Ils sont souvent à base d’extraits de plantes telles que le radis noir, la vigne rouge, le pissenlit, etc.

  • Les compléments à effets physiologiques

Ils peuvent comprendre des hormones (mélatonine), des acides gras (oméga 3) ou de la levure.

Qui peut prendre des compléments alimentaires ?

Les compléments alimentaires peuvent être administrés à tous individus, petits ou grands, dans deux cas de figure précis :

Si l’effet recherché est nutritionnel

Dans ce contexte, ils sont utilisés :

  • En complément à un régime alimentaire strict

Une personne peut suivre un régime alimentaire strict pour deux raisons : gagner du poids ou en perdre.

  • En complément à une alimentation carencée

Votre alimentation peut être carencée si : vous mangez mal, vous ne diversifiez pas ce que vous mangez, vous sautez des repas…

Si l’effet recherché est physiologique

Les produits à effets physiologiques consistent en l’amélioration de la santé et du bien-être de la personne, à titre d’exemple, en :

  • Favorisant son sommeil
  • Gérant son stress
  • Renforçant ses défenses immunitaires

Pour les compléments alimentaires à effets thérapeutiques

Certes, il existe des compléments alimentaires qui ont une action thérapeutique. Ils interviennent par exemple dans le soulagement :

  • Des inconforts pelviens
  • Des troubles digestifs
  • Des douleurs menstruelles
  • De la fatigue chronique
  • D’un déséquilibre hormonal

Cependant, leur utilisation exige un avis médical. Côté achat, il faut aller dans les points de vente classiques comme les pharmacies ou se rapprocher strictement d’une boutique spécialisée et légalisée.

Comment prendre convenablement un complément alimentaire ?

Cela va de soi qu’un complément alimentaire doit être pris de façon raisonnable.

Se tourner vers un professionnel de santé

Si vous envisagez de commencer un traitement, vous devez être certain que vous en avez besoin. La meilleure des démarches est de toujours commencer par la sollicitation de l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien.

Votre intervenant doit néanmoins avoir des connaissances confirmées en compléments alimentaires ou encore en micronutrition.

Suivre un traitement ponctuel

La durée d’une cure est estimée entre 3 semaines et 3 mois. En aucun cas, elle ne doit se prolonger sur le long terme, du moins en une année.

Se limiter à un seul traitement

Suivre deux différentes cures à la fois n’est pas recommandé. Le risque de surdosage probable est mauvais pour la santé.

En même temps, si vous suivez déjà un traitement médical, pensez à vous assurer que votre complément alimentaire peut être pris en parallèle.