Mésothéliome : définition, symptômes, indemnisation

Août 26, 2022 | Santé

Le mésothéliome est un type de cancer se développant sur la paroi de certains organes du corps et généralement lié à l’exposition à l’amiante.

Le mésothéliome affecte principalement la paroi des poumons (on parle de mésothéliome pleural), mais il peut également toucher la paroi du ventre (mésothéliome péritonéal), du cœur ou des testicules. La plupart des cas sont diagnostiqués chez des personnes âgées de 60 à 80 ans et les hommes sont plus touchés que les femmes. Malheureusement, il est rarement possible de traiter le mésothéliome, on peut toutefois traiter les symptômes pour aider à les garder sous contrôle.

Mésothéliome : symptômes

Les symptômes du mésothéliome ont tendance à se développer progressivement au fil du temps. Ils n’apparaissent généralement que plusieurs dizaines d’années après l’exposition à l’amiante. Parmi les symptômes du mésothéliome de la paroi des poumons, on compte :

  • Les douleurs à la poitrine
  • L’essoufflement
  • L’extrême fatigue
  • La forte température (fièvre) et la transpiration, en particulier durant la nuit
  • La toux persistante
  • La perte d’appétit et de poids inexpliquée
  • Le gonflement du bout des doigts

Les symptômes du mésothéliome de la paroi du ventre incluent :

  • Les douleurs abdominales ou le gonflement
  • Sensation de malaise et nausées
  • Perte d’appétit et de poids inexpliquée
  • Diarrhée et constipation

Consultez votre médecin si vous avez des symptômes persistants et informez-le de toute exposition à l’amiante si cela a pu arriver par le passé.



Mésothéliome : causes

Le mésothéliome est pratiquement toujours causé par l’exposition à l’amiante, un groupe de minéraux fait de fibres microscopiques couramment utilisées dans le domaine de la construction par le passé. Ces petites fibres peuvent facilement s’introduire dans les poumons où elles restent coincées et endommagent les poumons au fil du temps. Il faut généralement beaucoup de temps pour que cela cause des problèmes notables, car le mésothéliome se développe généralement plus de 20 ans après l’exposition à l’amiante.

L’utilisation de l’amiante a été interdit en 1997, le risque d’exposition est donc bien plus faible aujourd’hui, mais l’on retrouve encore des matériaux contenant de l’amiante dans de nombreux immeubles anciens.

Mésothéliome : diagnostic

Si votre médecin suspecte un mésothéliome, il vous recommandera un spécialiste pour effectuer des examens. Un certain nombre d’examens peuvent être réalisés dans cette optique :

  • Radiographie de la poitrine ou du ventre
  • Scanner : les images radiologiques sont prises pour créer une image détaille de l’intérieur du corps
  • Drainage de fluides : s’il y a une accumulation de fluides autour des poumons ou dans le ventre, un échantillon peut être prélevé à l’aide d’une aiguille insérée à travers la peau pour effectuer des analyses
  • Thoracoscopie ou laparoscopie : l’intérieur de la poitrine ou du ventre est examiné à l’aide d’une caméra miniature que l’on insère à travers une courte incision sous anesthésie ou sédation. Un échantillon de tissu peut être prélevé pour effectuer des analyses.

Ces examens peuvent aider à diagnostiquer le mésothéliome est évaluer sa progression.

 

mésothéliome

Mésothéliome : traitements

Le traitement le plus efficace contre le mésothéliome dépend de plusieurs facteurs, notamment de la progression du cancer et de l’état de santé général. Du fait que le mésothéliome est souvent diagnostiqué à un stade avancé, le traitement se concentre généralement sur les symptômes et le prolongement de la vie du patient aussi longtemps que possible, on parle dans ce cas de traitements et soins palliatifs. Parmi les traitements possibles, on compte les suivants :

  • Chimiothérapie : il s’agit du principal traitement du mésothéliome qui consiste à utiliser un médicament ayant pour effet de faire rétrécir le cancer.
  • Radiothérapie : ce traitement consiste à utiliser le rayonnement à haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. La radiothérapie peut être employée pour ralentir le cancer et le garder sous contrôle.
  • Chirurgie : on peut opérer pour retirer la zone cancéreuse si le mésothéliome est détecté à un stade précoce, bien qu’on ne sache pas réellement si la chirurgie peut être efficace.

Les patients suivent souvent des traitements pour leurs symptômes spécifiques pour profiter de plus de confort de vie. Par exemple, le drainage régulier des fluides de la poitrine peut faciliter la respiration et des antidouleurs puissants peuvent soulager la douleur.

Une intervention est parfois réalisée pour stopper l’accumulation de fluides et faire en sorte que l’extérieur des poumons soit collé à l’intérieur de la poitrine (pleurodèse). Autrement, un tube est inséré dans la poitrine à domicile pour drainer régulièrement les fluides.



Mésothéliome : statistiques

Malheureusement, les chiffres concernant le mésothéliome font pencher la balance d’un seul côté. Ce cancer ne cause généralement pas de symptômes avant d’arriver à un stade avancé, après quoi sa progression est rapide. Globalement, voici les chiffres :

  • Environ 50% des personnes atteintes du mésothéliome vivent au moins un an après avoir été diagnostiquées.
  • Environ une personne sur 10 atteintes du mésothéliome vit au moins 5 ans après avoir été diagnostiquée.

Mésothéliome : indemnisation

Le mésothéliome est reconnu comme étant une maladie professionnelle, d’où le droit à des indemnisations en cas d’exposition à l’amiante dans le cadre professionnel. Les soins dans ce cas pris en charge à 100%. En cas d’arrêt de travail lié à cette maladie, les indemnités sont plus élevées qu’en cas d’arrêt maladie normal. Enfin, en cas de décès, les ayants droit sont indemnisés à hauteur de ce que la victime aurait dû recevoir de son vivant.

Lire plus d’articles :