Le secret des zones bleues

0
561

Une zone bleue est un point sur une carte, que les chercheurs ont entouré de bleu au stylo bic. Il en existe cinq connues, cinq régions dans lesquelles les gens vivent centenaires et en parfaite santé. On raconte qu’ils oublient même de mourir.

Alors pourquoi dans ces zones bleues devient-on centenaires en pleine santé ?

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter le dossier sur le ralentissement de la vieillesse.

Un mode de vie

Elles fascinent les chercheurs depuis maintenant longtemps. Découvertes en 2000 par deux chercheurs, elles sont pourtant connues depuis l’antiquité. Il s’agit de l’île japonaise d’Okinawa, l’île grecque d’Ikaria, la province sarde de Nuoro, la péninsule de Nicoya au Costa Rica, Loma Linda en Californie.

Elles ont toutes des points communs qui les rapprochent. Elles se situent toutes dans des régions ensoleillées et dites « aérées ». Il s’agit essentiellement de personnes vivant dans des communautés (on ne parle pas de villes), où les amitiés sont de longue date. Le sens de la communauté est crucial car il permet surtout aux personnes âgées de rester au centre de la vie et ne sont pas mis au banc de la société. Cela leur donne un rôle vivant auprès des autres membres de la famille et du village, un devoir de transmission, un sentiment d’avoir chaque jour une nouvelle mission, de continuer ainsi à rester actif (entretenant ainsi les facultés cognitives et les activités physiques).

Les secrets des zones bleues

Le secret du bien-vieillir repose sur plusieurs « secrets » que voici :

  • L’alimentation : on connait les bienfaits du régime méditerranéen à base de poisson, d’huile d’olive, et de légumes. Dans presque toutes les zones bleues, les gens mangent donc beaucoup de légumes à la vapeur et non grillés. Ils s’autorisent également du vin rouge en petites quantités.
  • La règle des 80 % : bien manger est une chose, mais dans les zones bleues, on mange à 80 % de satiété. Ne pas remplir l’estomac et s’arrêter quand on a assez mangé préserve des signes de l’âge, car le corps se régénère plus rapidement.
  • Bouger naturellement : oubliez l’abonnement à la salle de sport du mardi et du jeudi, et passez simplement aux mouvements naturels. Pour éviter les douleurs articulaires, d’arthrites, et même de mémoire, il est essentiel de bouger simplement, mais consciemment. Chaque mouvement de se lever, de marcher trente minutes par jour, de se baisser pendant le jardinage permet d’entretenir la jeunesse du corps.
  • Ralentir : dans un monde où nous courrons après les bus, les métros, les horaires d’arrivée, d’ouverture, il est primordial de ralentir. Et pour cela, pas besoin de prendre un jour de congé. Quinze minutes par jour suffisent pour régénérer le corps et la pensée. Prendre un instant pour s’asseoir et respirer par exemple, méditer, ne pas réfléchir, être dans l’instant présent finalement, voilà l’un des secrets des zones bleues.
  • Le sens de la vie : c’est plus une philosophie qui n’est pourtant pas difficile à mettre en place. Les centenaires des zones bleues se lèvent en ayant envie d’accomplir chaque jour quelque chose de nouveau. Et cela ne leur demande pas des objectifs démesurés. Cela peut être simplement de récolter les fruits du jardinage, de rencontrer un vieil ami, de passer un moment avec ses petits-enfants.
  • La reconnaissance : être reconnaissant de chaque jour qui passe aide à garder la pêche. Cela peut être le soleil qui se lève le matin. Loin d’être simplement une idée un peu simplette du bonheur, ce genre de pensée modifie sur le long terme la vision de voir les choses, et réduit ainsi les maux de la vieillesse.

Il existe donc des astuces qui peuvent être simplement reprises pour vivre mieux et plus longtemps, sans que cela ne change votre emploi du temps.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here